Martial Vout

Martial est né en décembre 1974 à Bienne. Il commence sa carrière dans des sociétés de sécurité privées de la Riviera suisse. Puis il suit diverses formations en Suisse, en France et aux États-Unis avant d’ouvrir sa propre agence pour proposer des services de protection rapprochée (garde du corps) sur la place de Genève et ailleurs en Europe.

En 2002, il publie son premier livre d’autodéfense instinctive Plus jamais victimes aux éditions Michel Lafon. Chroniqueuse de l’émission de Laurent Ruquier On a tout essayé et féministe engagée, Isabelle Alonso en signe la préface. L’actrice et réalisatrice Isabelle Mergault rejoint l’aventure en participant aux photos qui illustrent le livre.

En 2008, il s’envole pour un premier séjour de six mois en Inde pour donner des cours aux femmes et aux jeunes filles des bidonvilles de Mumbai et collabore avec différentes ONG indiennes et européennes. Les violences que les femmes subissent en Inde (et dans bien d’autres pays) sont telles qu’il décide d’y retourner chaque année.

En 2014, il publie un second livre d’autodéfense en anglais I can defend myself aux éditions Zen à Mumbai. Il demande à Kiran Bedi (ancienne directrice de Tihar jail, la plus grande prison du pays, ancienne cheffe de la Police de Delhi, ancienne directrice de la cellule anti-terroriste du Gouvernement indien) actuelle gouverneure du territoire de Pondichéry de signer la préface de l’ouvrage.

En mars 2019, le troisième livre de Martial Vout Autodéfense instinctive paraît aux Editions Favre à Lausanne.

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de Martial Vout